Les Métiers qui recruteront  le plus en 2019

 

 

Treize métiers qui vont beaucoup recruter en 2019

Par EMMA BENDA de l’édition du soir – EMPLOI du Jeudi 13 Septembre 2018.

 

Voilà qui pourrait donner à certains des idées de reconversion. Le cabinet de recrutement Michael Page vient de publier son étude sur les rémunérations des métiers qualifiés en 2019. Décryptage avec Christophe Chupin, directeur senior de la filiale spécialisée dans l’intérim Page Personnel, sur les 13 métiers de cadres qui vont énormément recruter en 2019.

1. Les métiers de l’assistanat

Que ce soit administratif, de gestion ou commercial, dans tous les domaines les assistants et assistantes sont recherchés. Et surtout dans ce qu’on appelle la direction opérationnelle ou office management. « L’assistant de direction polyvalent continue d’avoir le vent en poupe », selon Christophe Chupin. Côté rémunération, l’étude note une hausse surtout pour les personnes avec une compétence linguistique en anglais principalement.

2. Les métiers d’accueil

« Hôte d’accueil ou standardiste sont toujours des métiers extrêmement recherchés. » Dans la même logique que pour l’assistanat, la compétence linguistique est valorisée, à la fois pour le recrutement et pour le salaire.

3. Conseiller de clientèle en banque

Dans le domaine bancaire, c’est le métier en vogue ! « En agence ou en ligne, puisque c’est le grand défi de la banque aujourd’hui, mais le métier reste le même. » Il a pour mission de vendre des produits et des services de la banque aux particuliers et aux entreprises. L’étude ne constate en revanche pas d’augmentation de salaire notable.

4. Gestionnaire ou responsable de conformité bancaire

Métier moins connu de la banque, le chargé de conformité participe à la mise en place et à la bonne application des règles en vigueur au sein de son établissement bancaire. Et bonne nouvelle,« les nouveaux métiers de compliance (conformité) sont des activités où les rémunérations sont en boom ».

5. Fonctions commerciales en assurances collectives

Toutes les fonctions commerciales sont concernées pour les contrats d’assurance souscrits par une personne au profit de l’ensemble des membres d’un groupe. Que ce soit dans la rémunération ou sur l’embauche « c’est un marché qui s’est énormément développé, notamment avec les mutuelles obligatoires ».

6. Responsable Customer Relationship Management (gestion de la relation client)

Il vise à optimiser les interactions d’une société avec ses clients. C’est l’un des métiers du digital qui cherche de nouveaux candidats et est prêt à y mettre la somme, puisque les rémunérations ont fortement augmenté.

7. Data analyst (analyste de données)

Le data analyst exploite des données d’entreprise concernant les clients, produits et performances. Ces nouveaux métiers du digital sont plein de promesses, en revanche « certains métiers historiques comme le graphiste ou le webdesigner comme on le concevait il y a encore huit ans n’existent plus, selon Christophe Chupin. Ce sont les métiers transverses qui explosent avec une synergie entre les recrutements et les salaires. »

8. Développeur informatique 

Les secteurs du numérique, porteurs d’emplois.

« C’est un marché sur lequel les tensions sont très fortes. »Ainsi, pour tous types de postes de développeur, le secteur est porteur d’emplois. Sans surprise, la rémunération est en augmentation.

9. Ingénieurs commerciaux en nouvelles technologies

Même si c’est plutôt une fonction commerciale, ce métier dispose d’une double casquette. « C’est l’extension du développement des métiers du digital et de l’informatique, on a besoin de personnes pour créer des technologies, mais aussi pour les vendre. » Pour cette activité, les salaires commencent tout juste à enfler.

10. Ingénieurs et techniciens de maintenance

Dans les métiers de l’industrie, ceux des ingénieurs et techniciens de maintenance embauchent particulièrement. « C’était déjà le cas il y a quelques années, la tendance continue de se vérifier. » Paradoxalement, dans l’industrie en général, l’étude ne constate pas de hausse de salaire.

 

11. Les métiers de la « supply chain » (chaîne logistique)

La supply chain se réfère à la gestion de chaîne logistique garantissant le bon fonctionnement d’une entreprise. « Les activités de chef de projet ou pilote de flux de ce qu’on appelle la supply chain sont ceux pour lesquels il y a beaucoup d’offres d’emploi, notamment dans le cadre de la croissance du secteur de la distribution. » Pour le salaire ?« C’est l’explosion. »

12. Immobilier de la construction

L’immobilier de la construction recrute, particulièrement pour les postes de conducteurs de travaux et ingénieurs en bureau d’études.

La tension d’offre concerne de manière générique l’immobilier de la construction. Mention spéciale aux conducteurs de travaux, ingénieurs en bureaux d’études et responsables de programme, qui, en nombre de poste et en rémunération, sont en expansion.

13. Gestionnaires de paie

C’est le ou la spécialiste du bulletin de salaire dans l’entreprise. Poste indispensable, c’est un profil toujours recherché. Et sur les propres bulletins de salaire de ces salariés, « depuis quelque temps on commence à voir une augmentation »

 

 

 

Demandeurs d’Emploi – Salariés

Nous vous accompagnons jusqu’à votre Réussite !